Rejoins-nous

Diffuzeurs 200 souhaités
  • Cecile H. Cecile H.

    Agir pour la protection de l’environnement

  • Eléonore R. Eléonore R.

    Agir pour l'égalité

  • Guilaine C. Guilaine C.

    Agir pour la protection de l’environnement

  • Lucette L. Lucette L.

    Agir contre la pauvreté et l’isolement

  • Nathalie M. Nathalie M.

    Agir contre la pauvreté et l’isolement

  • Alexandre K. Alexandre K.

    Pas encore de communauté

  • Stéphanie C. Stéphanie C.

    Pas encore de communauté

+50

Ta mission

Les violences faites aux femmes ne font qu’augmenter au fil des années. Selon une étude menée en France par le Ministère de l’Intérieur, en 2019, en moyenne 219 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, au cours d’une année.

Néanmoins, seulement 19 % de ces victimes déclarent avoir déposé une plainte auprès de l’autorité (gendarmerie ou commissariat de police) à la suite de ces violences.

En 2019, 173 personnes ont été tuées par leur partenaire ou leur ancien partenaire de vie (conjoint, concubin…). Une écrasante majorité sont des femmes : on compte parmi elles, 146 victimes. Statistiquement, en France en 2019, une femme est donc morte sous les coups de son partenaire ou ex-partenaire tous les deux jours et demi.

Les femmes restent les premières victimes de violences conjugales, mais il faut rappeler que ces violences peuvent également être faites à l’égard des hommes, et les enfants sont également des victimes collatérales.

Il semble plus que nécessaire de lutter contre ces comportements, et venir en aide aux victimes. Néanmoins, beaucoup d’entre elles ne savent pas comment y faire face, ni comment lancer l’alerte ou encore ont trop peur de leur bourreau.

Il existe plusieurs signes d’alerte au monde permettant aux femmes victimes de violences de lancer l’alerte discrètement, même en présence de leur agresseur :

Le premier signe a été créé au Canada, par une femme appelant à l’aide alors qu’elle est en appel visio, son conjoint étant dans la même pièce. Ce signe consiste à montrer la paume de sa main, les doigts écartés, puis refermer sa main sur son pouce.

En Belgique et en Espagne, les pharmacies ont mis en place un code secret : demander un « masque 19 ».

En Angleterre, un dispositif a été mis en place contre le harcèlement dans les bars. Pour signaler un danger au personnel, il suffit de demander si Angela est là.

En France, il existe une application, App-Elles, qui permet d’appeler secrètement la police et les proches en envoyant sa géolocalisation en cliquant sur un bouton d’alerte.

En cette période difficile et en ce jour important, pensez-vous en connaître suffisamment sur les violences faites aux femmes dans le monde? 

Testez vos connaissances avec ce quizz que nous vous proposons. Ne vous inquiétez pas si vous faites des erreurs, l’important est d’apprendre et de partager les informations apprises autour de vous : https://www.tryinteract.com/share/quiz/5fb5085b8d0a390016213d7b

Lien pour accéder aux associations qui luttent contre les violences faites aux femmes dans votre département : https://arretonslesviolences.gouv.fr/associations-de-lutte-contre-les-violences-sexistes-et-sexuelles/associations

Pour en savoir plus : 

https://www.un.org/fr/events/endviolenceday/multimedia.shtml 

Merci pour votre temps consacré à cette cause !

Badges à récolter

  • Agir contre la pauvreté et l’isolement

Contacte le lanceur du défi