Participants

Diffuzeurs 120 souhaités
  • Hélène C. Hélène C.

    Agir pour la jeunesse

  • Clémence B. Clémence B.

    Pas encore de communauté

  • Magali G. Magali G.

    Agir contre la pauvreté et l’isolement

  • Karine E. Karine E.

    Pas encore de communauté

  • Low P. Low P.

    Pas encore de communauté

  • Juliette B. Juliette B.

    Pas encore de communauté

  • Solène P. Solène P.

    Pas encore de communauté

+7

Ta mission

Salut à toi ami.e releveur.se !!

Tu te demandes peut être pourquoi fabriquer ton savon toi-même ?

Premièrement un grand nombre de savon vendus dans le commerce contiennent de l'huile de palme, plus économique mais son exploitation détruit la biodiversité dans plusieurs pays.

En plus des désastres écologiques, ces savons sont saponifiés à chaud pour gagner du temps et de la rentabilité, ce qui détruit toutes les qualités des huiles.

Par ailleurs, les industriels n’hésitent pas à utiliser des composants qui irritent la peau comme des agents de synthèse (l’EDTA), des parabens ou encore des parfums de synthèse.

Fabriquer son propre savon saponifié à froid permet au contraire d’avoir une peau propre et hydratée sans risque d’assécher la peau comme le ferait ces savons vendus dans les supermarchés ou certaines pharmacies. Faire son savon maison est simple mais il faut prendre quelques précautions.

Pour fabriquer ton savon tu auras besoin de 3 ingédients qui vont te servir de base :

  • Des huiles ou des beurres végétaux (huile de coco, beurre de karité, huile de ricin, huile d’olive, huile de Jojoba, huile d’amande douce…)
  • De la soude caustique (à ne pas confondre avec du bicarbonate de soude, des cristaux de soude ou du percarbonate de soude !). La soude caustique doit être composée à 100% de soude, l’étiquette doit indiquer le symbole NaOH.
  • De l‘eau. L’eau sert à diluer la soude. Vous pouvez utiliser de l’eau déminéralisée.

/!\  Attention, l’utilisation de la soude caustique est dangereuse et nécessite certaines précautions. Il vous faudra bien vous protéger avec :

  • Des gants spéciaux pour les produits chimiques
  • Un masque  (les vapeurs de soude sont toxiques)
  • Des lunettes de protection
  • Des vêtements adaptés (manches longues et pantalon)
  • Un tablier
  • Des chaussures fermées

Comme la soude caustique peut causer des brûlures, il faut éviter au maximum d’exposer votre peau. Pour plus de sécurité, vous pouvez avoir une bouteille de vinaigre à proximité afin de neutraliser rapidement les brûlures causées par les projections de la soude caustique.

Point important : bien respecter l’ordre dans les recettes. La soude caustique doit toujours être versée dans l’eau (et non pas l’inverse pour éviter les réactions chimiques). Au contact de l’eau, la soude caustique chauffe et libère des vapeurs toxiques. Et il faudra ventiler la pièce !

Autre point important : une fois votre savon fait, il faudra le laisser reposer 4 semaines au minimum dans un endroit aéré, tempéré et à l’abri du soleil pour que la saponification soit totalement terminée. Le PH va alors baisser et doit se situer entre 8,5 et 10 (plus la valeur est haute, plus le savon va assécher la peau). Ce temps de séchage est appelée « la cure ».

Liste des ustensiles :

/!\ N’utilisez surtout pas d’aluminium car la soude caustique attaque l’aluminium !

Pour faire votre savon maison il vous faudra donc :

  • Une balance précise pour peser la soude au 0,01 gramme près.
  • Un grand bol en inox ou en verre qui résiste à la chaleur pour diluer la soude dans l’eau
  • Une spatule en bois, inox ou silicone pour mélanger la soude et l’eau
  • Une casserole pour faire fondre les beurres et huiles solides au bain-marie
  • Un grand récipient en verre pour la préparation de la pâte à savon
  • Un thermomètre
  • Un mixeur plongeur pour mélanger la pâte à savon
  • Des moules à savon en silicone
  • Du papier pH (pour tester le savon une fois la cure terminée)

Avant de commencer la préparation, préparez tout votre équipement, protégez votre plan de travail avec du papier journal et lisez la recette jusqu'au bout avant de vous lancer.

Attention, ne changez pas les huiles.
Chaque huile a un profil différent en acides gras et c’est les acides gras qui vont donner l’indice de saponification qui vont déterminer la quantité de soude nécessaire. Si vous souhaitez changer les huiles, vous devez refaire les calculs pour connaître la bonne quantité de soude à utiliser.

Si vous souhaitez tout de même changer les huiles vous pouvez utiliser ce site pour faire les conversions : https://www.remedes-de-grand-mere.com/calculateur-de-saponification/

Voici une recette assez simple avec peu d'ingrédients pour débuter (nous t'encourageons à suivre d'autres recettes pour tes futurs savons il est assez facile d'en trouver sur internet):

  • Les ingrédients :

– 28 g d’huile de ricin
– 170 g d’huile de coco
– 737 g d’huile d’olive
– 283 g d’eau
– 124 g de soude caustique

  • La préparation :

– Pesez et faites fondre au bain marie le ou les huile(s) solide(s) (ici l’huile de coco). Une fois que l’huile solide est fondue, ajoutez l’huile d’olive et ricin dans le récipient. Le mélange doit être compris entre 37 et 46 ºC.
– Pesez l’eau et versez la dans un saladier.
– Versez ensuite la soude doucement. Astuce : vous pouvez verser la soude le long de la paroi du saladier pour éviter les éclaboussures. Mélangez bien avec une spatule. Lorsque la soude est dissoute et que l’eau est à nouveau translucide, attendez que le mélange refroidisse entre 37 et 46°C. Vous pouvez laisser le mélange dehors pour éviter les vapeurs. Attention, la différence de température entre les huiles et le mélange de la soude caustique et de l’eau ne doit pas dépasser 10 ºC.
– Versez lentement la soude mélangée à l’eau dans les huiles en mélangeant vigoureusement avec une spatule. Puis mélangez avec un mixeur. Mixez jusqu’à l’apparition d’une « trace ». La trace est un moment très important car cela indique que le savon commence à se solidifier. Lorsqu’on fait couler un peu de pâte, cela laisse une trace dans le saladier : la préparation n’est plus aussi liquide qu’avant et semble s’épaissir. Il ne faut pas arrêter de mélanger tant que cette « trace » n’est pas encore visible. Cela prend quelques minutes, parfois moins.
– Versez ensuite la pâte homogène dans les moules choisis et laissez reposer 24 à 48 heures.
– Après le temps de repos, démoulez vos savons avec des gants. Laissez les sécher pendant minimum 4 semaines.

Après ces 4 semaines d’attente, vérifier le PH en humidifiant un peu le savon et en y posant le papier PH. Le PH doit se situer entre 8,5 et 10. Si ça n’est pas encore le cas, attendez 1 ou 2 semaines supplémentaires pour que le PH baisse.

/!\ Pour les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de la soude caustique vous pouvez la remplacer par une base pour savon toute prête : Melt & Pour, mais pense à adapter la recette !

Voilà maintenant tu sais faire tes savons comme un professionnel ! N'hésite pas à nous envoyer le résultat sur notre instagram @dds_du_rhone !

Badges à récolter

  • picto cause Agir pour la protection de l’environnement Agir pour la protection de l’environnement

Contacte le lanceur du défi