Rejoins-nous

Diffuzeurs 50 souhaités
  • Flavie C. Flavie C.

    Pas encore de communauté

  • Apolline T. Apolline T.

    Pas encore de communauté

  • Pauline L. Pauline L.

    Agir pour la prévention et la santé

  • Pauline B. Pauline B.

    Pas encore de communauté

  • Magda B. Magda B.

    Pas encore de communauté

  • Juliette B. Juliette B.

    Pas encore de communauté

+6

Ta mission

À la suite du confinement la délinquance baisse, pas les violences conjugales ni les violences familiales !

             La semaine du 6 au 12 avril en France plus de 2 000 plaintes ont été déposées.

On sait que le confinement peut être un facteur aggravant des violences interfamiliales, tant au sein de couple que vis-à-vis des enfants. C'est la raison pour laquelle nous avons recensé les principaux moyens d'alerte, sur internet, par texto, par appel ou dans les centres commerciaux ou les pharmacies.

Alors si toi aussi tu veux participer au mouvement de soutien contre les violences conjugales et familiales n’hésite pas à partager ces différents numéros qui permettront aux personnes en dangers de se faire aider !

Si vous subissez la moindre violence composez ces numéros pour alerter :

Numéro violence conjugale :

  • Le 3919 (écoute anonyme et gratuite 7j/7).
  • Appeler le 17.
  • S’adresser à la pharmacie qui contactera les forces de l’ordre.
  •  Centre d’information sur les droits des femmes et des familles maintient également son accueil téléphonique du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h 30, au 02 97 63 52 36.
  •  Moments pour Elles (écoute et accompagnement des femmes victimes de violence) est joignable via un formulaire de prise de contact sur le site internet www.momentspourelles.fr.
  •  France Victimes 56 assure une permanence téléphonique juridique au 02 97 47 66 68 de 10 à 12 h tous les jours de la semaine.
  •  Le 114, ouvert mercredi, permet d'alerter les forces de l'ordre pas SMS.

Numéro violence familiale :

  • Le 119 Allô enfance en danger. Ce numéro national est dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l’être, il est gratuit. (Se renseigner sur le site www.allo119.gouv.fr).
  •  Il existe également un numéro d’écoute pour les auteurs de violences (« Ne frappez pas » : 08 019 019 11).

                         En cas d’urgence, appelez la police ou la gendarmerie, en composant le 17 (ou le 112 d’un portable, appel gratuit).

Badges à récolter

  • Agir pour la prévention et la santé

Contacte le lanceur du défi