Participants

1/2 participants
Es-tu prêt(e) à lutter contre une espèce végétale invasive? Es-tu prêt(e) à lutter contre une espèce végétale invasive?

Es-tu prêt(e) à lutter contre une espèce végétale invasive?

Le 23/02/19 de 09:00 à 12:00
1/2 participants

À propos


Le baccharis halimifolia est un arbuste originaire d’Amérique du Nord de la famille des Astéracées qui résiste aux embruns. Il a été  introduit massivement sur les côtes françaises dans les années 90 et a une forte dynamique et donc à fort pouvoir de propagation.

Cet arbuste s’installe et ferme rapidement des milieux naturels ouverts riches en biodiversité dont les habitats se transforment jusqu’à disparaitre en un fourré exogène dense. Un fois installé un individu adulte est difficile à éliminer. Il est donc nécessaire d’extraire la totalité de la plante système racinaire inclus ce qui implique après quelques années d’installation seulement l’usage d’engins mécaniques.

Annuellement La LPO est confrontée à un ensemencement massif d’une baccharidaie adulte riveraines sans possibilités d’actions à la source. Si les individus adultes doivent être dessoucher à la pelle mécanique, il est possible et efficace d’agir sur de jeunes individus (2 à 3 ans) dont le collet et lignifié pour éviter la cassure (qui renforce l’individu) et dont le système racinaire n’est pas encore trop développé pour pouvoir l’arracher.

Le défi du 23 février consistera à agir sur ces jeunes individus en vue d’aseptiser la phragmitaie de cette menace invisible et constante.

Es-tu prêt(e) à relever ce défi? Souhaites-tu te mesurer à cette espèce invasive??

 Attention, il est préférable de prévoir des bottes, des vêtements chauds et imperméables, ainsi que des gants et jumelles si possible.

Nous prévoyons une pause « casse-croûte » et du matériel d’observation également.

À propos


Le baccharis halimifolia est un arbuste originaire d’Amérique du Nord de la famille des Astéracées qui résiste aux embruns. Il a été  introduit massivement sur les côtes françaises dans les années 90 et a une forte dynamique et donc à fort pouvoir de propagation.

Cet arbuste s’installe et ferme rapidement des milieux naturels ouverts riches en biodiversité dont les habitats se transforment jusqu’à disparaitre en un fourré exogène dense. Un fois installé un individu adulte est difficile à éliminer. Il est donc nécessaire d’extraire la totalité de la plante système racinaire inclus ce qui implique après quelques années d’installation seulement l’usage d’engins mécaniques.

Annuellement La LPO est confrontée à un ensemencement massif d’une baccharidaie adulte riveraines sans possibilités d’actions à la source. Si les individus adultes doivent être dessoucher à la pelle mécanique, il est possible et efficace d’agir sur de jeunes individus (2 à 3 ans) dont le collet et lignifié pour éviter la cassure (qui renforce l’individu) et dont le système racinaire n’est pas encore trop développé pour pouvoir l’arracher.

Le défi du 23 février consistera à agir sur ces jeunes individus en vue d’aseptiser la phragmitaie de cette menace invisible et constante.

Es-tu prêt(e) à relever ce défi? Souhaites-tu te mesurer à cette espèce invasive??

 Attention, il est préférable de prévoir des bottes, des vêtements chauds et imperméables, ainsi que des gants et jumelles si possible.

Nous prévoyons une pause « casse-croûte » et du matériel d’observation également.

+1 Partager le défi